Gloriette du lac de Lozère

Rue Buffon - Orsay

Creusé au XIXe siècle par le meunier Pigeon pour stocker l'eau destinée à son moulin.

Le lac de Lozère devient en 1913 le centre d'attraction d'un lotissement créé par le promoteur Déchelette.

Propice à la pêche et à la promenade, la pièce d'eau appartient en principe à 228 propriétaires riverains, prêts à le céder pour le franc symbolique au Syndicat Intercommunal pour l'Aménagement Hydraulique de la Vallée de l'Yvette.

La Gloriette édifiée sur son ile est surnommée "le champignon rustique".