Moulin neuf

Route de Gif,
Villiers-le-Bâcle

Propriété du seigneur, ce moulin mentionné en 1403 tourne en aval de celui des Vasseaux.

Après une longue interruption pendant la guerre de Cent Ans, il fonctionne à nouveau, associé à une dizaine d'arpents environnés de fossés. En pleine Fronde, il est en mauvais état. Vers 1890, désaffecté, il sert de maison de repos aux chevaux des omnibus de Paris.

Aujourd'hui, il accueille toujours des chevaux. Ses volets bleu charrette le désignent comme propriété de la châtelaine.