Grenouille verte

Grenouille verte
Présent toute l’année sur le bassin de Saulx

Nom scientifique :

Habitat :
Elle affectionne les plans d'eau, les marais, les étangs et les cours d'eau lents, mais aussi les forêts et les prairies humides. Il arrive qu'elle s'installe à proximité des plans d'eau artificiels, comme des lavoirs ou des bassins. Elle a également été observée dans les eaux saumâtres et dans la mer pendant de brèves périodes.

Comportement :
La Grenouille verte est généralement très aquatique. Elle est rencontrée dans une multitude de milieux aquatiques, et également présente en milieux saumâtres. Elle est active le jour et souvent observée s’exposant sur les berges ensoleillées. On la retrouve parfois loin de l’eau, c’est surtout le fait de jeunes qui colonisent régulièrement de nouveaux habitats. L’hivernage se fait en milieu aquatique ou terrestre. Elle hiberne durant les quatre mois d'hiver, elle s'envase dans les fonds de mares, ruisseau, frayères, étangs, etc. Les anoures peuvent rester sans manger pendant deux ans.

Alimentation :
La grenouille verte se nourrit d'arthropodes, d'insectes, de petits crustacés, de larves d'amphibiens, de vers, parfois de petits poissons.

Reproduction / Nidification :
L'accouplement et la ponte se déroulent de mai à début juillet, selon l'altitude. La femelle pond de 2 000 à 6 000 œufs, groupés en une masse gélatineuse. Contrairement à ceux de la grenouille rousse, cette masse d'œufs, moins globuleuse, ne flotte pas. Le développement embryonnaire est rapide (environ 5 à 10 jours). La métamorphose se produit après 2 à 3 mois. La respiration devient alors pulmonaire. La maturité sexuelle est atteinte à 3 ans. L'espérance de vie est de 5 ans.

Menace / Protection :

C’est une espèce protégée. Mais leur ennemi premier est l’homme. En effet, le terme « esculenta » de son nom veut dire comestible. Ses cuisses sont très appréciées. Interdiction sur tout le territoire national et en tout temps, de mutiler, de naturaliser et qu'ils soient vivants ou morts, de colporter, de commercialiser les spécimens détruits, capturés ou enlevés.